Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Les admissibles vus par ICN Alumni

Vie de l'école

-

27/06/2016

-

1

Vendredi 24 juin 2016, par un temps splendide, l’association est allée à  la rencontre de ses alumni venus participer aux oraux. Une proximité nécessaire pour avoir une vision plus « globale » de ces journées remplies d’échanges, de contacts, d’appréhension (pour certains)…mais aussi de découvertes. 
 
ICN Alumni a rencontré Sabri Ouertani, diplômé d’ICN promo 2002, sur le campus Artem.  
 
C’est la troisième année en 2016 que Sabri fait partie des jurys ; il en a gardé un très bon souvenir les années précédentes et a souhaité renouveler l’aventure, en profitant de cette escapade nancéienne – étant originaire de Paris -, pour redécouvrir Nancy avec un regard…de diplômé cette fois-ci !  
Au cours des entretiens, Sabri remarque que les candidats, malgré leur jeune âge, semblent déterminés, le discours clair et assuré, par rapport à leur projet professionnel et à leur avenir.
Avec de surcroît, une vie personnelle bien remplie : notamment plusieurs voyages déjà réalisés, une implication culturelle et associative, des projets ambitieux structurés pour le futur.
Une remarque intéressante dont Sabri nous a fait part, et sans doute partagée par d’autres alumni également : il serait ravi d’avoir des nouvelles des jeunes qu’il a eus en entretien !
Savoir si ces jeunes préalablement rencontrés ont intégré ICN à l’issue des épreuves, et dans la positive, en savoir plus sur leur devenir au sein de l’école (filière, association…).   
 
Jean-Noël Pfaff, ICN 1987 et Prix ICN 2016, était également présent ce vendredi 24 juin.
 
Ce grand habitué des jurys d'admission intervient depuis près d’une vingtaine d’années. Ce jour-là, toutefois, il sera surpris : pour la première fois, il reçoit des jumeaux en entretien* !
Un peu plus tard, au cours du déjeuner, et en échangeant avec un autre membre du jury, Guy Deloffre, directeur du MSc in International Business Development et professeur permanent, il reviendra sur le célèbre jeu de cartes. Propre à ICN, cette épreuve de l’entretien est souvent redoutée par les candidats. Au fil des années, Jean-Noël Pfaff et Guy Deloffre ont pu voir les attitudes changer. « Les candidats sont de plus en plus ouverts. Ils ont moins peur et se débrouillent mieux qu’avant. »
(* en entretiens séparés)
 
 
Une autre diplômée, de la promotion 1996, s’amuse de faire passer des entretiens à des candidats dont l’année de naissance correspond à son année de diplôme !
 
Au détour d’un couloir également, nous croisons Claire Policieux (ICN 2000), qui était intervenue lors du marathon des métiers en février dernier.
 
Ce jour-là, de nombreux autres diplômés participaient aux jurys et ICN Alumni en a profité pour saisir un petit moment partagé entre Arnaud Daphy (ICN 1999), Solène Etienne (ICN 2008), Guillaume Herpe (ICN 2006) et Margot Raoulx (ICN 2011).
Jusqu’au 8 juillet, d’autres diplômés se relaieront auprès de professeurs et professionnels bénévoles, prêts à détecter les potentiels futurs étudiants d’ICN.

 

908 vues Visites

2 J'aime

Commentaires1

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Vie de l'école

ICN Business School se place 13ème école post-prépa dans le classement 2021 des grandes écoles de commerce par l'Etudiant

photo de profil d'un membre

ICN ALUMNI

03 décembre

Vie de l'école

ICN Business School se classe 14ème dans le dernier classement Le Figaro !

photo de profil d'un membre

ICN ALUMNI

25 novembre

Vie de l'école

Succès pour l'afterwork en visio étudiants/diplômés !

photo de profil d'un membre

ICN ALUMNI

19 novembre