/medias/image/6735331755d4191197a0f2.png
Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Philippe Cousin (ICN 93) se chausse en mode design et artistique

Actualités

-

05/09/2016

Source : Article paru dans le Républicain Lorrain le 18/08/2016.
Crédit Photo : Maury GOLINI.

 
 
Le 24 août, un magasin d’un nouveau genre ouvrira ses portes sur la ZAC d’Augny. En lieu et place de Tati, parti à Waves, le chausseur Cousin a imaginé un concept pour le moins original et unique en France.
 
Déposé à l’Inpi (Institut national de la propriété industrielle), le concept Cousin Store imaginé par Philippe Cousin (ICN 93), son frère Eric et son épouse Véronique donnera un élan novateur à la Zac d’Augny.
 
Depuis le 1er mai, il se trame quelque chose de nouveau sur la ZAC d’Augny. Plus précisément, rue du Prayon, là où avant qu’elle ne déménage à Waves, l’enseigne Tati était encore accrochée sur la façade d’une immense cellule de 2 000 m². Derrière ce chambardement, la société Samy et le nom d’une famille messine intimement lié à la chaussure : Cousin.
 
« Quand nous avons appris que Tati s’en allait, déjà propriétaires des deux cellules adjacentes (l’une portant pavillon Cousin, l’autre louée au maroquinier Gsell) , nous avons décidé d’acheter le local avec, dans nos cartons, l’idée de faire un très gros magasin sur la base d’un concept unique en France », résume Philippe Cousin. Avec son frère Eric et son épouse Véronique, visionnaire dans l’âme et prônant l’indépendance, le dirigeant a mûrement réfléchi pour faire naître ce qui apparaît comme étant une petite révolution commerciale.
 
Un pop up store avec des tas de choses
 
Pour dessiner le projet, appel est lancé à des architectes du cru, Marcel Semecas et Fanny Nussbicker. Et, dans le même esprit de proximité, à des entreprises locales qui, depuis trois mois, s’activent pour que tout soit fin prêt le mercredi 24 août. Soit quelques jours avant la rentrée.
Le concept ? Un magasin baptisé Cousin Store, identique à celui déjà existant à deux pas de là avec, tout autour, des espaces ouverts dédiés à dix partenaires de marques différentes (Sweet Lemon, Geox, Gabor, Griff & Co, Timberland, Caterpillar…). Mais pas seulement, car, outre un espace self-café, les propriétaires ont imaginé un pop up store. Comprenez un magasin éphémère qui, tous les deux mois recevra des activités et des marques différentes. « Ce pourra être des chaussures, des vêtements, mais aussi tout autre chose ». Comme du mobilier vintage par exemple. A l’image de celui que proposeront les Gentlemen Designers, deux jeunes Alsaciens auxquels la maison Cousin ouvrira ses portes durant les deux premiers mois d’ouverture.
 
… des performances et des expositions
 
Sachant conjuguer l’univers du design à celui de la brocante, le talent du duo alsacien a tapé dans l’œil du connaisseur Philippe Cousin. Alors, il a poussé l’originalité à meubler son magasin avec les créations de ces deux Gentlemen. « Si une de leurs chaises, commodes ou tables plaît à un client, il pourra l’acheter et repartir avec », annonce le dirigeant. Ou l’art de mettre le pied à l’étrier à des entreprises « françaises et novatrices ».
 
De l’art, il en sera aussi question avec Patrick Moya. En lien avec le galeriste montignien Hervé Shimoni, le peintre niçois sera régulièrement convié à réaliser des performances. Comme Pierre-Marie Lejeune, un des deux assistants de Nikki de Saint-Phalle, lequel s’est déjà engagé à exposer des œuvres monumentales. « Mêlant l’art contemporain à la chaussure, ce projet est à la fois courageux, audacieux et visionnaire. Bref, il est à l’image de Philippe Cousin », salue Hervé Shimoni.
Question investissement, l’intéressé préfère rester discret. Mais au vu de ce que la clientèle découvrira à partir du 24 août, la dépense est à la hauteur de l’enjeu. « Un magasin familial comme ça, dans le contexte actuel, il n’en existe nulle part en France ! », assure Philippe Cousin bien décidé à marcher vers l’avenir.
 
2 000
 
Ou le nombre de mètres carrés qu’occupera Cousin Store. « Nous n’achetons pas des biens pour faire de l’immobilier, mais pour les exploiter et conserver notre indépendance », insiste Philippe Cousin. Ainsi quand la famille avait acquis les deux cellules voisines (l’une occupée par son magasin, l’autre louée au maroquinier Gsell), elle avait estimé que la totalité du bâtiment aurait été « trop lourde à exploiter ». Aujourd’hui, après plusieurs années de réflexion et d’études, la société Samy se lance un nouveau défi.
 
Révolutionnaire !
 
Alors que Gsell vient de resigner son bail, quelle est la destinée de l’actuel magasin Cousin, une fois que son grand frère sera ouvert dans les anciens locaux Tati. « Nous recherchons un locataire pour exploiter ces 600 m², mais le contexte actuel est compliqué », confirme Philippe Cousin. Comme Darty et Boulanger tout proches, Cousin Store et son concept innovant devraient servir de nouvelle locomotive dans ce secteur de la Zac d’Augny. L’avenir le dira. 
 
 
Source : le Républicain Lorrain – 18/08/2016

245 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Actualités

20 ans de la promo ICN PGE 1999, des retrouvailles réussies !

User profile picture

Cédric CHAMBAZ

19 septembre

Actualités

Parrainage 2019 : les inscriptions sont ouvertes !

User profile picture

ICN ALUMNI

18 septembre

Actualités

1500 abonnés sur LinkedIn !

User profile picture

ICN ALUMNI

10 juillet